CONSEIL - FORMATION - COACHING

La Stratégie de Persuasion

Par Jean-Michel PHILIPPON

Que ce soit dans notre entreprise, notre famille, notre cercle d’amis ou de voisinage, nous avons très souvent besoin de convaincre, une ou des personnes, à nos propositions ou à nos demandes, afin d’atteindre nos objectifs. Ce désir que l’autre fasse quelque chose comme nous le voulons, est des plus naturel, mais pas des plus facile à réaliser. Selon l’importance des enjeux, cette entreprise pour convaincre peut devenir primordiale pour notre avenir.
Vous avez sûrement rencontré des personnes ayant une force de conviction exceptionnelle, jusqu’au point de faire faire aux autres, des choses qu’ils n’auraient jamais faites de leur propre volonté. A l’extrême de ce pouvoir, se trouve l’endoctrinement effectué par des sectes, sur des personnes pas aussi fragiles que nous le supposons.
Ces personnes dotées d’une forte conviction ne sont pas des gourous aux pouvoirs d’influence surnaturels. De même, ce capitaine d’industrie visionnaire qui a su, par forte tempête, convaincre l’ensemble de ses collaborateurs de la bonne voie à suivre, n’est pas un tyran obtenant ce qu’il désire sous la menace.
Ces gens là, qui ont su dire ce qu’il fallait dire, et faire ce qu’il fallait faire pour convaincre les autres, n’ont fait qu’appliquer consciemment ou inconsciemment des techniques et des méthodes rigoureuses, exposées par de nombreux scientifiques du comportement humain.
Certes, nous ne possédons pas tous la même éloquence, mais savoir convaincre n’est ni un don, ni un pouvoir inaccessible. Il suffit de respecter des principes fondamentaux et de construire une stratégie pour améliorer nos chances d’arriver là où nous voulons que l’autre aille.
Cette stratégie s’appelle : La stratégie de persuasion.
C’est cette stratégie que je me propose de vous exposer dans le « Petit Guide Pratique de la Stratégie de Persuasion. »
Elle est le fruit d’une étude et d’une réflexion menées à l’aide d’ouvrages de différents scientifiques, psychologues et sociologues reconnus. Elle est aussi le fruit d’une longue expérience personnelle vécue dans le domaine commercial et marketing.
Cette approche à la fois psychologique, sociale et comportementale, vous ouvrira des voies nouvelles dans vos entreprises de persuasion.
Cette stratégie ici développée, ne vous garantit pas la réussite de votre persuasion, mais permet d’augmenter considérablement vos chances d’y parvenir. La persuasion est une entreprise « humaine », et comme tout ce qui touche à l’humain est extrêmement complexe, la garantie du sucés ne peut être assurée. Mais l’humain est malléable et influençable, et c’est ici que vous pourrez agir, dans un cadre respectueux et juste, en évitant toutes formes de manipulations ou d’intimidations.
Persuader n’est pas imposer. Ce doit-être la résultante d’une démarche faite en toute liberté de la part de celui qui accepte. Aucune pression ne doit être mise en œuvre, et vous ne devez en aucune mesure menacer votre interlocuteur. « La bourse ou la vie ? » n’est pas une stratégie de persuasion, c’est une menace.
La persuasion est une entreprise beaucoup plus fine et laborieuse, qui demande une forte maîtrise de soi et de son relationnel avec autrui.
« Il est plus laborieux de conduire les hommes par la persuasion que par le fer » Paul Claudel
« L’art de persuader surpasse de beaucoup tous les autres arts et c’est de loin le meilleur : car il asservit toute chose par le consentement et non par la violence. » Platon
Pour ma part, voici ma définition : « Savoir convaincre, c’est partir à deux, pour ne faire plus qu’un à l’arrivée. Mais c’est l’autre qui doit changer ».

Si l’art de la persuasion et son approche philosophique développée par Blaise Pascal n’a pas su vous convaincre, laissez-moi ici une chance de vous persuader des bienfaits de ma stratégie plus pragmatique.

Pour vous procurer le Petit Guide Pratique de la Stratégie de Persuasion rendez-vous sur le site www.amazon.fr

Les commentaires sont fermés.